Contenu

Année 2016

Zoom sur...les moissons d’été 2016 - Chute des rendements des céréales à paille en 2016
En 2016, la superficie globale en céréales à paille est plutôt stable en Bretagne. Les surfaces atteindraient 300 400 ha pour le blé (+ 0,2 %) et 97 400 ha pour l’orge (+ 1,3 %). Celle du triticale se stabilise à 35 000 ha après trois années de forte baisse. Avec 39 100 ha, la sole en oléagineux est également stable. Celle en protéagineux atteint 7 700 ha (+ 0,3 %).
 
Zoom sur...les prairies - Une pousse d’herbe modeste au printemps 2016
En Bretagne, la surface des prairies correspond à environ un quart du territoire régional. La part consacrée aux prairies temporaires y est très développée, plus des deux tiers des prairies, contre un quart au niveau national. La quasi-totalité des autres prairies bretonnes sont permanentes, les prairies artificielles ne représentant que 0,3 % de l’ensemble. En 2016, la superficie totale des prairies atteindrait 670 700 hectares, selon les résultats provisoires.
 
Zoom sur...la campagne laitière 2015-2016 - Chute des prix due au déséquilibre mondial
Pour la première campagne libérée des quotas laitiers, la collecte s’accroît dans la plupart des pays de l’Union européenne, malgré le déséquilibre entre l’offre mondiale, trop abondante, et la demande, en repli, des principaux importateurs (fermeture du marché russe, baisse de la demande chinoise). La baisse des productions enregistrées en Nouvelle-Zélande et en Australie est insuffisante pour compenser la forte hausse observée dans l’Union européenne. Début 2016, avec une collecte en progression aux États-Unis, l’offre mondiale de lait continue de s’accroître. Parallèlement, en Allemagne, le plus important producteur de lait européen devant la France, la collecte de la campagne 2015-2016 excède de 3,7 % celle de la campagne précédente, malgré une stabilité les trois premiers trimestres.
 
Zoom sur les productions fourragères 2015 - La météo contrastée perturbe la campagne
En Bretagne, selon les premières estimations, la production fourragère totale serait inférieure de 7 % en 2015 à celle, abondante, de 2014. Elle atteindrait 9,6 millions de tonnes de matière sèche, dont 46 % de maïs ensilage, 41 % de prairies temporaires et 11 % de Surfaces Toujours en Herbe (STH). La part de la STH en France atteint 49 % des fourrages totaux. La Bretagne se singularise donc par l’importance de la production du maïs ensilage et des prairies temporaires dans les fourrages.
 
Zoom sur...Les moissons d’été 2015 - Des rendements en céréales proches de ceux de 2014
En 2015, la superficie globale en céréales à paille diminue légèrement en Bretagne : de 0,7 % par rapport à 2014 et de 0,2 % comparé à la moyenne des cinq dernières années. Toutefois, les surfaces se développent en blé et surtout en orge, au détriment du triticale.