Contenu

Apiculture

Déclaration obligatoire des ruches du 1er septembre au 31 décembre
Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année les ruches dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements. A compter du 1er septembre 2016, la déclaration est totalement dématérialisée.
 
Que faire en cas de mortalité massive des abeilles ?
Lorsque des ruchers sont victimes d’une mortalité massive aiguë, il faut faire une déclaration la plus rapide possible auprès du guichet unique OMAA (Observatoire des Mortalités et des affaiblissements des abeilles- Bretagne région pilote depuis janvier 2018) : 02 44 84 68 84
 
La Bretagne, région pilote de l’Observatoire des Mortalités et des Affaiblissements de l’Abeille mellifère
Mis en place à titre expérimental en Bretagne et Pays de Loire, cet Observatoire a pour objectif de mieux recenser les événements de santé observés dans les ruchers de la région. Il permettra de simplifier et de standardiser la procédure de déclaration et de réponse fournie aux apiculteurs lorsque des événements de santé sont observés dans les ruchers. Un guichet unique régional est mis en place pour l’ensemble des troubles avec un numéro d’appel et une adresse mail uniques.
 
Note nationale : Les abeilles, des alliés pour les cultures, protégeons les
Note rédigée par un groupe de travail (DGAl, APCA,ITSAP-Institut de l’abeille, ADA4 France) et rappelant les bénéfices apportés par les insectes pollinisateurs et l’importance de les protéger