Contenu

Bilan de campagne du poireau 2017-2018

Des conditions climatiques peu favorables à la consommation et un commerce laborieux

Après une campagne primeur impactée par une forte concurrence avec les légumes d’été, la douceur ambiante automnale ne favorise guère la consommation du poireau. La campagne est poussive avec une offre abondante et une demande globalement peu stimulée par la météo. Le commerce se maintient assez difficilement et la concurrence belge, bien présente, tire profit de cette situation avec des cours au plus bas.

Lire le bilan de la campagne du poireau 2017-2018 sur le site du RNM