Contenu

Comptes de l’agriculture, revenus agricoles

Comptes provisoires 2016 de l’agriculture en Bretagne - Une dégradation de la valeur de la production compensée par la baisse des charges
En 2016, la valeur des produits végétaux et celle des produits animaux reculent en Bretagne. La diminution des récoltes céréalières, qui marque l’année 2016 en France, concerne aussi la région. Mais la Bretagne est encore plus affectée par la crise laitière.
 
Résultats 2015 du Réseau d’information comptable agricole (Rica) - Le revenu des exploitants laitiers se dégrade
En 2015, la conjoncture difficile avec des fluctuations importantes des prix à la production obère le résultat économique d’un grand nombre des exploitations de la région. Les exploitations laitières sont particulièrement touchées. Malgré des résultats en légère progression, la situation des éleveurs porcins reste délicate. Pour 18 % des exploitations bretonnes, le résultat courant avant impôts est négatif. Seules les exploitations en volaille de chair dégagent des résultats en nette progression sur l’année.
 
Tableaux de l’agriculture bretonne 2016 - Revenus agricoles
Thèmes abordés : compte, RICA et fiscalité
 
Comptes provisoires 2015 de l’agriculture en Bretagne - La baisse des charges ne compense pas la dégradation de la valeur de la production
L’année 2015 est marquée par la crise de l’élevage en France pour les secteurs du lait, du porc et des bovins. Dans le même temps, les charges des exploitations agricoles diminuent grâce à la baisse de la facture énergétique et au repli du prix d’achat des aliments pour animaux. La valeur ajoutée de la branche agricole s’accroît alors au niveau national, mais fléchit en Bretagne, région d’élevage particulièrement affectée par la crise.
 
Résultats 2014 du Réseau d’information comptable agricole (Rica) - Les deux tiers des exploitations agricoles bretonnes touchées par la baisse de revenu
En 2014, la conjoncture difficile, conséquente notamment à l’embargo russe et à un hiver trop doux, provoque un recul sur les prix à la production affectant le résultat économique d’un grand nombre des exploitations de la région. Deux exploitations agricoles bretonnes sur dix affichent ainsi un résultat courant avant impôts négatif. Les exploitations porcines sont particulièrement touchées. Seules les exploitations en volaille de chair dégagent des résultats en progression sur l’année.