Contenu

Industries agroalimentaires (IAA)

L’industrie agroalimentaire bretonne en 2014 - 40 % des emplois salariés de l’industrie de la région
Avec plus de 58 000 salariés, la Bretagne demeure la première région française agroalimentaire en matière d’emploi. Ces industries, présentes sur tout le territoire, emploient 40 % des salariés des industries bretonnes. Le secteur se caractérise par un taux de valeur ajoutée plutôt faible, en dessous de la moyenne nationale. Les activités majoritaires dans la région, industries des viandes, du lait et fabrication d’aliments pour animaux, sont en effet les secteurs de l’agroalimentaire où la valeur ajoutée est la plus faible. Les industries des viandes dominent largement. En 2014, les volaillers renouent avec la rentabilité et le taux de marge redevient positif.
 
Découvrez les IAA de la région Bretagne en 2016
Le panorama des IAA en France 2016 vient de paraître. Il décrit les enjeux de la filière agroalimentaire sur le territoire français et fournit des chiffres clés. Chaque région dispose de sa fiche personnalisée. La Bretagne, avec ses 58 209 emplois, reste la première région employant le plus de salariés dans l’agroalimentaire.
 
Enquête annuelle sur les investissements pour protéger l’environnement dans les IAA - Résultats 2014 (Antipol)
Retrouvez les résultats 2014 de l’enquête Antipol dans les IAA : montants des investissements pour l’environnement, domaine environnemental (eaux usées, déchets...), montants des études pour la protection de l’environnement, investissements intégrés et spécifiques selon l’activité et la région.
 
La filière viande en 2013 - La Bretagne : première région française pour la production et la transformation de viande
En Bretagne, la filière viande génère 55 000 emplois. Elle est fortement présente à tous les échelons. Première des treize régions françaises pour la production, la Bretagne fournit plus du tiers des animaux finis du pays. Elle assure également 40 % de la production d’aliments pour animaux de ferme. Elle se situe aussi au premier rang en termes d’emploi dans l’abattage-transformation avec 27 000 salariés. Enfin, les activités de commerce de gros liées à la filière sont également bien implantées sur le territoire avec 400 établissements.
 
Les industries agroalimentaires bretonnes en 2013 - Un marché tourné essentiellement vers la demande française
Avec 58 200 salariés, l’agroalimentaire breton reste en tête des treize régions françaises en termes d’emploi. L’industrie agroalimentaire bretonne constitue un pilier économique en volume d’emplois, mais aussi en répartition géographique équitable sur tout le territoire régional.
 
Insee Analyses - La Bretagne : première région française pour la production et la transformation de viande
Découvrez la publication sur la filière viande en Bretagne, fruit d’un partenariat Insee-Draaf. " En Bretagne, la filière viande génère près de 55 000 emplois. Elle est fortement présente à tous les échelons. Première région française de production, la Bretagne fournit en effet plus du tiers des animaux finis du pays. Elle assure également 40 % de la production d’aliments pour animaux de ferme. Elle se situe aussi au premier rang en termes d’emploi dans l’abattage-transformation avec 27 000 salariés. "
 
L’industrie laitière en 2013- Une industrie laitière bretonne très dynamique
Première région laitière (20 % de la production française), la Bretagne emploie 5 300 salariés dans 39 établissements de l’industrie laitière. Ce secteur représente 12 % du chiffre d’affaires national. Tournée vers la grande consommation (lait conditionné, crème, fromage...), comme vers l’industrie (poudre de lait, beurre...), la Bretagne diversifie sa production, innove et investit. Le marché national, lié à une consommation française importante, reste le premier débouché. Mais la demande mondiale de lait infantile, toujours croissante, pourrait augmenter les exportations bretonnes, notamment vers la Chine. Côté bio, les produits laitiers bretons sont bien représentés : un yaourt français sur trois est breton.