Contenu

La coopération internationale

 

La coopération internationale est l’une des cinq missions confiées par la loi aux établissements d’enseignement agricole de l’enseignement agricole français.
L’enseignement agricole, échange et coopère sous des formes diverses avec de nombreux pays, en priorité avec les pays de l’Union Européenne élargie et avec les pays "en voie de développement", sans oublier bien sûr les pays industrialisés hors Europe.

Pour en savoir plus sur cette mission et sa mise en œuvre voir le site sur l’enseignement agricole du Ministère en charge de l’Agriculture (http://www.chlorofil.fr/systeme-educatif-agricole/cooperation-internationale.html)

Parmi les mesures qui concourent à cette mission, le Ministère encourage les expériences de formation à l’étranger des élèves et étudiants de l’enseignement technique agricole.
Les stages individuels à l’étranger permettent aux jeunes de découvrir d’autres réalités socio-économiques et culturelles, de développer leur pratique des langues étrangères, tout en perfectionnant leurs connaissances techniques. Ils sont particulièrement fructueux s’ils donnent lieu à des échanges suivis avec les partenaires étrangers.

La coopération internationale participe à l’acquisition des savoirs, des savoirs-faire et du savoir être. La dimension internationale peut être intégrée dans le cursus de formation notamment par les modules d’initiative locale, mais également dans le cadre des stages obligatoires et évalués à l’examen.

Les établissements agricoles sont au cœur d’un dispositif apportant les outils nécessaires pour mettre en place la mission de coopération internationale.

  • Pourquoi faire de la coop inter ?
    • pour contribuer à l’exercice de la citoyenneté, à l’ouverture inter-culturelle, à leurs développements personnel et professionnel par la mobilité,
    • pour former des professionnels ouverts aux enjeux internationaux,
    • pour contribuer à la dynamique de l’espace européen éducatif,
    • pour valoriser le potentiel français d’expertise à l’international,
    • pour participer à des projets multipartenariaux ancrés dans les dynamiques territoriales.
  • Pour quel public ?
    Tous les publics de l’enseignement agricole sont concernés par la coopération internationale :
    • les élèves du CAPA au Baccalauréat,
    • les étudiants en formation supérieure courte (BTSA),
    • les professionnels de la communauté éducative (les enseignants, les professionnels, administratifs...) locale, régionale et nationale.
  • Comment faire de la coopération internationale ?
    • participer activement aux programmes européens,
    • développer des activités de mobilité, dans une perspective de réciprocité avec les partenaires étrangers,
    • assurer la promotion de l’éducation au développement,
      répondre aux appels d’offre internationaux permettant l’échange de savoirs technologiques et pédagogiques,
    • mettre en place des formations à destinations des personnels souhaitant réaliser des actions de coopération internationale.

Où découvrir, s’informer et participer aux actions de coop inter ?
La coopération internationale participe à l’acquisition des savoirs, des savoirs-faire et du savoir être. La dimension internationale peut être intégrée dans le cursus de formation notamment par les modules d’initiative locale, mais également dans le cadre des stages obligatoires et évalués à l’examen.

Acteurs de la coopération internationale
Les établissements agricoles sont au coeur d’un dispositif apportant les outils nécessaires pour mettre en place la mission de coopération internationale.

Au niveau national, les animateurs de réseaux géographiques fédèrent les actions menées par les établissements de l’enseignement agricole. Ils conseillent et mettent en relation les acteurs travaillant sur un même pays ou une zone géographique.

Au niveau régional, les chargés de coopération internationale, positionnés au sein de la DRAAF Bretagne au SRFD animent et valorisent la mission auprès des établissements techniques locaux. A ce titre, ils sont notamment en charge de la politique régionale de mobilité des apprenants.

Dans les établissements, des correspondants locaux " coopération internationale " sont identifiés afin de coordonner les actions au sein des établissements d’enseignement technique.

 

Contacts :
Direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt
Service régional de la formation et du développement (SRFD)
Nadine de la Perrière
tél. : 02 99 28 22 60
courriel : nadine.de-la-perriere@educagri.fr

Christine Dimeglio
tél. : 02 99 28 20 66
courriel : christine.di-meglio@educagri.fr