Contenu

Les Trophées de l’agro-écologie

Des stagiaires de la formation professionnelle continue contribuent au choix du lauréat breton des trophées de l’agro écologie 2018-2019

Dans le cadre de l’édition 2018-2019 des Trophées de l’agro-écologie lancée en mars 2018, quatre candidats individuels « prix de l’innovation » se sont présentés en Bretagne.

Le CPSA de Combourg (attaché à l’EPL du Rheu) s’est porté volontaire en mobilisant des stagiaires adultes inscrites en BTSA Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole pour évaluer ces 4 candidatures.

Entre septembre et décembre 2018, ces stagiaires encadrés par l’équipe pédagogique et dans le cadre du module « Conduite de systèmes biotechniques », ont visité les 4 sites de production en lice et échangé avec les exploitants.

Des groupes de 5 à 7 stagiaires, ont remis mi janvier, au Service Régional d’Economie et des Filières Agricoles et Agroalimentaires de la DRAAF, un rapport détaillé sur chacune des candidatures.

Le travail d’analyse des activités au regard de la durabilité économique, environnementale et sociétale a donné lieu à une présentation devant un jury, par chacun des groupes, le 8 février.

Ce jury régional était composé de 5 personnes et présidé par M. Stoumboff, Draaf de Bretagne. M. Porhiel, référent agro écologie de la CRAB et M. Toullec animateur national biodiversité pour l’enseignement agricole étaient membres de ce jury.

Les présentations très complètes ont permis de comparer les systèmes et les innovations. Elles ont conduit à désigner le lauréat breton de ce trophée 2018-19 : le GAEC du Bocage à Plougar dans le Finistère. Il s’agit d’un système laitier 100% herbe sur 42 ha avec 50 vaches laitières et 200 000 litres de lait biologique. Une série d’innovations depuis la fin des années 1990 et notamment des prairies permanentes valorisant des apports de bois raméal fragmenté (issu de l’entretien du bocage) mélangés à du fumier en font un système particulièrement autonome et résilient.

La candidature du lauréat breton sera transmise au ministère avant le 15 février.

Un jury national désignera d’ici le mois d’avril le lauréat national de la catégorie « prix de l’innovation ».

L’équipe pédagogique de Combourg et les stagiaires impliqués ont été enthousiasmés par cet exercice, qui leur a permis d’appliquer sur des cas concrets et pratiques les analyses de durabilité des systèmes agricoles.