Contenu

Les caractéristiques de l’enseignement agricole

Des voies de formation différenciées

  • Formation scolaire : 16 452 élèves à la rentrée 2015.
  • Apprentissage : 2 100 apprentis en 2015.
  • Formation professionnelle continue : 850 stagiaires en formations diplômantes.
  • ainsi que la VAE (Validation des Acquis par Expérience)
    sont proposées.

Un enseignement professionnel pour des secteurs diversifiés

  • L’agriculture et son environnement
  • L’aménagement
  • Le commerce
  • L’agroéquipement
  • L’horticulture
  • Les services en milieu rural

Des formations sont proposées du CAPA au BTSA dans ces domaines.

Mais aussi des filières d’enseignement général

Pour le quart des effectifs scolaires, il s’agit des classes de : 4ème - 3ème de l’Enseignement agricole, de seconde générale et technologique, du baccalauréat S spécialité Biologie-Ecologie et de Baccalauréat technologique.

C’est un système éducatif complet qui va de la 4ème à la préparation d’un diplôme d’ingénieur.

L’enseignement et la formation professionnelle publics aux métiers de l’agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires sont organisés dans le cadre de l’éducation permanente, selon les voies de la formation initiale par la voie scolaire et par apprentissage et de la formation continue.
Ils constituent une composante du service public d’éducation et de formation.
Ils sont dispensés dans le respect des principes de laïcité, de liberté de conscience et d’égal accès à tous au service public.
Les établissements d’enseignement et de formation professionnelle agricoles privés, dont l’association ou l’organisme responsable a passé un contrat avec l’État, participent au service public d’éducation et de formation.

Les 5 missions

L’enseignement technique agricole met en œuvre 5 missions définies par le code rural et de la pêche maritime :

  1. Assurer une formation générale, technologique et professionnelle initiale et continue,
  2. Participer à l’animation du milieu rural,
  3. Contribuer à l’insertion scolaire des jeunes, sociale et professionnelle de ces derniers et des adultes,
  4. Contribuer aux activités de développement, d’expérimentation et de recherche appliquée,
  5. Participer à des actions de coopération internationale, notamment en favorisant les échanges et l’accueil d’élèves, apprentis, étudiants, stagiaires et enseignants.

L’enseignement agricole est dispensé dans des établissements à taille humaine où la proximité entre les équipes pédagogiques et les apprenants est privilégiée.

Il s’appuie sur des pratiques pédagogiques innovantes pouvant faire appel à la pluridisciplinarité.

Des exploitations agricoles et des d’ateliers technologiques

La plupart des établissements est pourvue d’exploitations agricoles et/ou d’ateliers technologiques qui servent de supports pédagogiques et permettent de l’expérimentation grandeur nature, en lien direct avec le territoire, les professionnels et la recherche.

L’éducation au développement durable est transversale aux différents enseignements.

L’éducation socioculturelle

(artistique et culturelle) est un enseignement spécifique à l’enseignement agricole dispensé depuis la 4ème jusqu’au BTSA. Il se construit autour d’actions de formation et d’animation et vise à apporter aux apprenants une ouverture culturelle en lien avec le territoire.