Contenu

Rappel des consignes pour les demandes d’enlèvement des cadavres d’animaux

La prévention reste la priorité

La prévention des étouffements reste la principale solution pour limiter la saturation des outils d’équarrissage en période de canicule, pour des raisons économiques évidentes, mais également pour le respect du bien-être animal. Aussi, nous vous invitons à vous rapprocher de vos groupements pour faire un point sur les consignes pour limiter l’effet de la chaleur sur les animaux.

En cas de crise

Deux opérateurs interviennent pour la collecte des cadavres d’animaux en Bretagne selon la localisation géographique du lieu d’enlèvement :

jpg - 62.2 ko
Répartition des zones de collectes Secanim et Atemax

En cas de doute sur l’opérateur qui réalise votre collecte, un système de vérification selon le code postal du lieu d’enlèvement est disponible sur les sites internet des équarrisseurs :

Les demandes d’enlèvement se font, en fonction de la zone de collecte, selon les modalités suivantes :

  • Pour la Secanim  :
    • serveur vocal 08 91 70 01 02 Service Ecarinet ou permanence des centres de collecte de 10 à 12h, du lundi au vendredi hors jours fériés (numéros et liens sur http://www.secanim.fr/sifdda/secani...)
    • En cas de mortalité d’animaux supplémentaire depuis l’appel, ne pas renouveler l’appel. Cela risque de générer la prise en compte d’enlèvements supplémentaires dans la base de saisie
  • Pour Atemax  :
    • Service internet http://www.enlevement.atemax.fr/
    • Serveur vocal 0826 300 600
    • Standard téléphonique pour les demandes particulières 0825 771 281 (ouvert de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00)
    • En cas de mortalité d’animaux supplémentaire depuis la première commande, une commande complémentaire doit être passé.

    • Les éleveurs doivent déclarer précisément leur nom, commune, numéro de téléphone portable, numéro d’élevage, espèce animale et tonnage le plus fiable possible. Si besoin, il peut se faire assister d’un technicien de son groupement afin d’avoir une meilleure objectivité sur l’évaluation du tonnage notamment en cas d’étouffement.

Les sociétés d’équarrissage ont mis en place un système d’accusé de réception de la demande d’enlèvement dans un premier temps, et d’envoi de SMS pour prévenir du passage du véhicule de collecte, le matin du jour de l’enlèvement pour la Secanim ou la veille de l’enlèvement pour Atemax. Ce système d’avertissement est aussi utilisé en cas de report de collecte.

Pour les élevages collectés par Atemax, un service de suivi de demande en ligne est également disponible : http://www.atemax.fr/fr/mode-demploi/eleveurs/savoir-quand-nous-passerons ou http://www.espaceclient.atemax.fr/portail/suiviDemandesEnCours.jsf.

En période caniculaire, les tournées d’équarrissage peuvent commencer plus tôt.

Si l’éleveur est en possession d’un équipement réfrigéré et que la taille de celui-ci le permet, il est conseillé d’y stocker les cadavres en l’attente du passage du véhicule de collecte, afin de limiter au maximum la dégradation de la matière. Attention cependant : les cadavres doivent avoir été sortis du frigo et mis dans un bac d’équarrissage avant l’arrivée du camion d’équarrissage.

Si possible, prévoir un télescopique pour le chargement des étouffements.

Ne pas utiliser de chaux sur les cadavres devant être collectés, ceci complique fortement leur traitement par la suite et présente un risque chimique pour les collaborateurs

Rappel : délai des 2 jours francs

Règle n°1 : Le délai débute le lendemain de la demande d’enlèvement à minuit.
Règle n°2 : Les week-ends (samedi et dimanche) et jours fériés sont décomptés du délai.
Règle n°3 : La demande effectuée après 18h00 est prise en compte le lendemain à 8h00.

Le délai des 2 jours francs et son mode de calcul sont imposés aux sociétés d’équarrissage par la réglementation (article L226-6 du code rural et de la pêche maritime ; CCTP des marchés ATM et FAM, article 3.3).

Remarque : dans le cadre de mesures prises en lien avec l’épidémie de Covid-19, le délai est réglementairement porté à 3 jours francs jusqu’à 1 mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire.
Les sociétés d’équarrissage annoncent néanmoins le maintien de la qualité de service sur la base du délai de collecte habituel de 2 jours francs maximum

Un simulateur de délai en ligne est disponible sur le site Atemax : http://www.atemax.fr/fr/mode-demploi/le-délai-des-2-jours-francs

Quelques réflexes et gestes utiles

  • Consulter les prévisions météorologiques pour le lendemain
  • Mettre à jeun les animaux dès le matin au besoin
  • Veiller à maintenir de l’eau en quantité suffisante et à température inférieure à 20 °C
  • Contrôler le bon enclenchement de la ventilation et du système de refroidissement
  • Rester si possible à proximité de l’élevage

Pour les élevages de volailles, ITAVI met à disposition une fiche de prévention pour atténuer les coups de chaleur (format pdf - 1.1 Mo - 03/07/2020) à travers plusieurs pistes : isolation des bâtiments, aménager les abords pour limiter les rayonnements, équipement en matériel de rafraichissement (brumisateur, ventilateur, ...)

png - 302.5 ko