Contenu

Réflexion sur les coopératives

Un panel d’administrateurs et de salariés de coopératives était présents le 26 février 2016 au Lycée les Vergers de Dol de Bretagne et notamment :

  • Le Trésorier d’une « petite » Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole (service) : CUMA La Romantique, 40 adhérents, 450 000 € de CA,
  • Le Président d’une coopérative « moyenne » : Solarenn, spécialisée dans la mise en marché de tomates avec 30 adhérents, 38M € de CA,
  • Le Vice Président d’une « grosse » coopérative : Triskalia, multi filières (lait, viandes bovine et porcine, volailles, céréales, légumes) et multi activités (commercialisation, approvisionnement) avec 20 000 adhérents, 2 milliards € de CA et 4500 salariés,
  • Des salariés de coopératives (CAM, Agrial, Triskalia),
  • Un jeune adhérent de coopérative (Agrial).

Avant tout téléchargement, merci de prendre connaissance de la notice d’explication et d’utilisation des vidéos (format pdf - 306.6 ko - 11/08/2016).

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter :
- au SRFD : eric.plaze@educagri.fr
- à Coop de France Ouest : dmaillard@coopouest.coop

Une vraie Coop Chapitre 1

(environ 3 minutes)

Film d’animation réalisé par Coop FR présentant les principes coopératifs et montrant, tout secteur d’activité, la place des coopératives en 2011.


Une vraie Coop - Chapitre 1

Une vraie Coop Chapitre 2

(environ 7 minutes)
Ce chapitre, de portée générale, apporte, de la part d’administrateurs de coopératives implantées en Bretagne, une première série de réponses à certaines des questions préparées par les élèves avant la rencontre. Celles-ci peuvent se résumer à « une vraie coopérative c’est quoi ? » :
Quelles finalités ? Qui décide, dirige ? Quelle transparence ? Quelle participation des coopérateurs ?
Quels intérêts pour les coopérateurs ? Comment est utilisé le résultat ?


Une vraie Coop - Chapitre 2

Une vraie coop Chapitre 3

(environ 6 minutes)
Ce chapitre de portée générale reprend les questions que se posent des jeunes relativement éclairés (classes BAC STAV et BTS ACSE) mais qui « doutent » du bien-fondé des coopératives agricoles :
- doute sur la solidarité vis-à-vis des coopérateurs, doute sur la « proximité » des coopératives qui « grossissent », doute sur le coopérateur qui devient un « client » pour les technico-commerciaux des coopératives, doute sur la politique d’investissement des coopératives,
- et les réponses d’administrateurs et salariés des coopératives de différentes natures et tailles qui expliquent les leviers qu’ils actionnent tout en insistant sur le caractère très concurrentiel du marché.
Mais y a-t-il d’autres alternatives pour défendre les intérêts des producteurs ?


Une vraie Coop - Chapitre 3

Action pour les jeunes - Chapitre 1

(environ 3 minutes sans commentaire)
Ce chapitre plus technique est destiné à des classes « de production ». Il reprend l’exposé fait quant aux différents types de soutiens accordés par les coopératives agricoles à leurs jeunes adhérents agriculteurs (base enquête de 2006). Les informations présentées nécessitent un commentaire.


Action pour les jeunes - Chapitre 1

Action pour les jeunes - Chapitre 2

(environ 5 minutes)
Ce chapitre plus technique est destiné à des classes « de production ». Il apporte des éclairages par les administrateurs et personnels de coopératives agricoles sur certaines des actions en faveur des jeunes adhérents agriculteurs. Le caractère solidaire de certaines actions est souligné (participation au financement de l’installation chez Solarenn, mise en relation et conseil expert lors des reprises par les jeunes d’exploitations porcines chez Triskalia).


Actions pour les jeunes - Chapitre 2