Contenu

Regards croisés entre une exploitation d’EPLEFPA et une exploitation classique

Exploitation d’EPLEFPAExploitation classique
Points communs
Unité de production économique à part entière
Dépendance face au marché et aux aides publiques
Risques liés aux aléas météorologiques et au vivant
Budget propre, l’exploitation doit rémunérer ses facteurs de production
Différences Directeur d’exploitation sur un poste budgétaire du ministère Chef d’exploitation avec éventuellement des associés
Coût du travail important avec un besoin de compétences pédagogiques Main d’œuvre familiale qui offre une souplesse dans l’organisation du travail
Présence importante de stagiaires Main d’œuvre salariée moins importante
Ressources humaines mobilisables au sein de l’EPLEFPA Système de décision plus réactif notamment pour les investissements
Objectifs multiples à atteindre parfois contradictoires Moins de contraintes liées à des objectifs diversifiés comme la pédagogie ou le développement
Trésorerie de l’EPLEFPA utilisable lorsqu’elle est bonne Bénéficie de certaines aides auxquelles ne peuvent pas prétendre les EPLEFPA (parts GAEC, calamités agricoles…)
Financements éventuels pour mener des expérimentations
Financement éventuels au titre des activités pédagogiques