Actualités de 2022

août 2022

Le présent appel à projets concerne les projets d’export collaboratif et il est ouvert dans le cadre du Dispositif National d’Aide à l’Investissement Immatériel pour les entreprises agroalimentaires

 

Un appel à projets pour le financement de conseil stratégique auprès des CUMA est ouvert en Bretagne du 18 juillet au 30 septembre 2022.

 
juillet 2022

En application de l’article L123-19 du code de l’environnement, une participation du public par voie électronique est organisée afin de recueillir les observations et propositions du public sur le projet de schéma régional de gestion sylvicole de Bretagne (SRGS).
Il a été élaboré par le Centre régional de la propriété forestière en Bretagne-Pays de la Loire (CRFP).

La participation du public par voie électronique a lieu du mardi 19 juillet au lundi 29 août 2022 inclus.

Pendant toute la durée de la participation du public, le dossier peut être consulté, sur cette page du site Internet de la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF).

 

2ème AAP 2022 concernant les groupes Ecophyto 30 000 et émergents, ouvert du 13 juillet 2022 au 23 septembre 2022.

 

La dernière conjoncture du mois de juin 2022 est parue. Météo : une vague de chaleur intense et des pluies orageuses - Lait : le lait bio payé moins cher que le lait conventionnel - Viande bovine : toujours des prix et des coûts de production élevés - Viande porcine : prix à la hausse en 2e quinzaine, offre réduite - Volailles et œufs : repli des prix des œufs et stabilisation de ceux des aliments

 

En 2020, 55 400 personnes travaillent de façon permanente sur les exploitations bretonnes, soit 19 % de moins qu’en 2010. Le volume de travail de ces travailleurs permanents diminue plus modérément : il représente 46 600 équivalents temps plein (ETP), soit une baisse de 12 % sur la décennie.

 

En 2020, quatre dirigeants d’exploitations sur dix sont âgés de 55 ans et plus, susceptibles donc de partir en retraite dans les 10 ans. Ils sont à la tête de 47 % des exploitations de la région.

 

La Draaf Bretagne lance un 2ème appel à projets DiNAII-AC en faveur des PME/TPE du secteur agroalimentaire breton pour soutenir les investissements immatériels dans une démarche collective.

 

Le présent appel à projets vise, d’une part, à :
-  identifier et sélectionner les projets agro-environnementaux et climatiques (PAEC) qui permettront d’ouvrir des territoires à la contractualisation des MAEC pour la campagne 2023 ;
-  identifier et valider les MAEC qui seront ouvertes à la contractualisation sur les PAEC sélectionnés ;
Et d’autre part, à pouvoir accompagner financièrement les opérateurs territoriaux des territoires en priorité 3 (hors contrat territorial de l’agence de l’eau Loire-Bretagne) dans l’élaboration du dossier PAEC, l’animation et la réalisation des diagnostics agro-écologiques des exploitations dès 2022.

 

Le petit coléoptère des ruches « Aethina tumida » est un parasite ravageur des colonies d’abeilles présent dans plusieurs pays répartis sur tous les continents. Sa multiplication peut entraîner un affaiblissement ou la mort de la colonie. Se nourrissant du couvain, du miel et du pain d’abeilles, il détruit les cadres des ruches et entraîne une fermentation du miel.

 

 L’ambitieux dispositif gouvernemental en faveur de la protection animale des animaux de compagnie continue de se déployer depuis fin 2020 et dans le cadre de France Relance, qui y consacre un budget de 35 millions d’euros. Une campagne de sensibilisation et un guide pratique ont notamment été lancés au cours de l’été 2021, marqué par une forte hausse des abandons des animaux de compagnie.

 

Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire lance une campagne de sensibilisation à l’attention des voyageurs, afin de rappeler les consignes de prévention vis à vis de la rage et les démarches à effectuer impérativement avant de voyager à l’étranger avec son animal de compagnie. La campagne rappelle également l’importance d’être extrêmement vigilant en cas de morsure, dans les pays où la rage est largement présente.

 

Document concernant l’AAP pour des "investissements dans les exploitations agricoles réalisant des travaux de plantation d’arbres intraparcellaires."

 
juin 2022

Sur la programmation 2015-2020, les Mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) et les aides à l’agriculture biologique connaissent un bel essor. En 2019, 5 100 exploitations bretonnes, soit un cinquième des déclarants PAC, touchent une ou plusieurs de ces aides. En particulier, la MAEC système polyculture élevage herbivore (MAEC SPE), facilitant la transition des élevages vers un système plus herbager et ouverte sur tout le territoire breton, rencontre un grand succès.

 

Les fortes chaleurs arrivent et peuvent avoir un impact sur la mortalité au sein des élevages. Voici un rappel des consignes en matière de prévention et d’informations utiles pour optimiser l’enlèvement des animaux en cas de mortalité massive.

 

Chaque producteur ou épandeur d’azote en Bretagne doit réaliser la déclaration des flux d’azote permettant de calculer une pression d’azote épandu départementale. Retrouvez les plaquettes départementales de la dernière campagne et quelques cartes lissées.

 

Le 18 mai dernier avait lieu le concours régional de reconnaissance des végétaux à Châteaulin, l’occasion pour les apprenants des formations des aménagements paysagers, de l’horticulture du commerce et de la distribution de végétaux de montrer leurs connaissances et représenter leurs établissements. Retour sur cette belle journée.

 
mai 2022

En Bretagne, comme au niveau national, les prix à la production progressent, à l’exception de ceux des porcins. Le marché du lait conventionnel profite de la hausse des cours, soutenus par la consommation mondiale de produits laitiers.

 

Depuis le 5 novembre 2021, la totalité du territoire métropolitain était placé en niveau de risque « élevé » d’introduction du virus de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP). L’évolution favorable de la situation liée à l’épizootie d’influenza aviaire a conduit le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation à abaisser, le 10 mai 2022, le niveau de risque à « modéré » sur tout le territoire métropolitain à l’exception de 19 départements dont l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan. Point sur la situation en région.

 

Ouverture du portail des Actions EcoAntibio chez les animaux pour lutter contre l’antibiorésisitance, coordonné par l’Ifip : https://www.actionantibio.fr/

 

Les « Trophées de la bioéconomie » récompensent les projets innovants qui apportent une alternative aux produits fossiles dans de nombreux domaines comme la chimie, l’énergie ou les matériaux. Ce concours national est organisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

 

Le concours se déroule du 1er mai au 1er juin 2022. 3 catégories de prix. Concours doté de 21 000€. Les candidatures doivent être déposées avant le 1er juin 2022.

 
avril 2022
mars 2022

Un premier cas d’Influenza Aviaire hautement pathogène vient d’être confirmé ce mardi 15 mars 2022 dans un élevage de canards de chair sur la commune d’Ambon, dans le Morbihan. Des périmètres de 3 et 10 km sont mis en place autour de ce foyer dans lesquels les mouvements de volailles et autres oiseaux captifs sont interdits. La vigilance des particuliers est aussi demandée.

 

Instance régionale de gouvernance du plan Écophyto, la commission régionale agroécologie s’est réunie ce jeudi 10 mars sous la présidence de Michel Stoumboff, directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt. Rassemblant des représentants des services de l’État, des collectivités territoriales, des organisations professionnelles agricoles, des associations de protection de la nature et d’experts, la réunion a été l’occasion d’échanger sur les principales actions conduites et les résultats obtenus en 2020-2021 en Bretagne et de décliner les perspectives pour 2022-2023.

 

Retrouvez ici les RSH pour les céréales et le maïs de chaque année.

 

24 projets bretons vont recevoir des aides pour moderniser leurs abattoirs pour une aide totale de 22,8 millions d’euros grâce au plan de relance. Retrouvez le témoignage de Pascale Thebault, dirigeante de l’abattoir de Quintin, bénéficiaire de plus de 210 000 € pour moderniser son appareil de production.

 

27 % d’exploitantes agricoles en Bretagne
Retrouvez la place des femmes dans l’agriculture bretonne en quelques chiffres-clés.

 
février 2022

En 2020, l’EBE (excédent brut d’exploitation)des exploitations bretonnes atteint 95 milliers d’euros, en baisse de 13 % sur un an. En France, cet indicateur suit la même tendance avec un recul de 6,7 %.

 

Le réglement (UE) 2019/4 est entré en application le 28 janvier 2022, avec diverses conséquences réglementaires et administratives.

 

Une filière en difficulté, mais résiliente - L’artichaut occupe une place réduite dans le paysage agricole de la France de 2021 : la filière rencontre des difficultés structurelles et des aléas nuisent au négoce des charnus comme des petits violets.

 

La mesure 15B du plan de relance a permis d’aider au développement d’une websérie sur les métiers de l’agriculture. Toutes les deux semaines, découvrez un jeune agriculteur brétilien qui témoigne de son quotidien, de sa passion, de ses engagements et des atouts d’être agriculteur aujourd’hui. Découvrez les témoignages de Jean-Philippe, Olivier, Romuald.

 

Le programme AITA vise à accompagner le renouvellement des générations en agriculture, en favorisant la transmission des exploitations et l’installation. Dossier à déposer avant le vendredi 11 mars 2022 midi.

 

En complément des fiches territoriales, spécial recensement agricole 2020, de la Bretagne et de ses départements, retrouvez celles des EPCI (Établissements publics de coopération intercommunale).

 

Un appel à projets agro-écologie en 4 volets : reconnaissance GIEE et soutien à l’animation ; soutien à l’émergence de collectifs agro-écologiques ; groupe Écophyto 30 000 ; émergence de groupe Écophyto 30 000 est ouvert jusqu’au 3 avril 2022 pour les parties GIEE et jusqu’au 1er juin 2022 pour les parties 30 000.

 
janvier 2022

Première région d’élevage, la Bretagne se classe au 6e rang des 13 régions françaises en 2020 pour sa production céréalière (9e rang en 2019). La sole de céréales atteint 578 000 ha, soit un tiers de la surface agricole utilisée. En 2020, la part du blé diminue et celle du maïs augmente (respectivement 41 % et 33 %). Les autres surfaces (26 %) se partagent entre l’orge, le triticale, l’avoine, le seigle et les mélanges.

 

[PPA] Les dernières informations publiées sur le site du ministère de l’Agriculture

 

[Influenza aviaire] Les dernières informations publiées sur le site du ministère de l’Agriculture