Contenu

Actualités de 2021

avril 2021
Selon les premières estimations de 2020, la production fourragère bretonne globale, herbe et maïs, serait inférieure de 2,7 % à celle de 2019 et de 5 % à la production moyenne 2015-2019. Elle atteindrait 8,1 millions de tonnes de matière sèche, dont 46 % de maïs fourrage, 40 % de prairies temporaires et 11 % de surfaces toujours en herbe.
 
La DRAAF Bretagne, la DREAL, la DREETS, l’ADEME et l’ARS se regroupent cette année dans un appel à projets commun « Promotion d’une alimentation saine et durable », afin de faire converger leurs différentes politiques en matière d’alimentation saine et durable. Les dossiers peuvent être déposés avant le 28 mai 2021.
 
La dernière conjoncture du mois de mars 2021 est parue. Météo : très peu arrosé avec des températures très contrastées - Lait : malgré sa baisse, le prix reste correct - Viande bovine : recul des abattages de vaches laitières, hausse en allaitantes - Viande porcine : baisse du poids moyen de carcasse - Volailles et œufs : flambée du coût de l’aliment
 
Le dispositif, ouvert à compter du 29 mars 2021, consiste en la mise en place d’une aide de compensation d’une partie de la perte de chiffre d’affaires horticole pour la période du 16 mars au 10 mai 2020.
 
Cinq projets bretons vont recevoir des aides pour moderniser leurs abattoirs pour une aide totale de 6,6 millions d’euros grâce au plan de relance.
 
À la demande de leurs deux autorités de tutelle (le ministère de l’agriculture et de l’alimentation et le conseil régional de Bretagne), les deux lycées agricoles publics du Morbihan (lycée de Saint-Jean-Brevelay-Hennebont et lycée du Gros Chêne à Pontivy) ont engagé en début d’année une réflexion prospective stratégique qui vient de déboucher sur le projet de fusion-complémentarité des deux établissements afin de devenir un établissement public d’enseignement agricole morbihannais.
 
Depuis mars 2020, la crise sanitaire affectent les entreprises des secteurs agricole, agroalimentaire, équin et de la filière forêt-bois. Afin de les accompagner, l’État met en place des mesures d’accompagnement et de relance. Télécharger le guide des dispositifs (mars 2021).
 
mars 2021
Un appel à projet pour le financement de conseil stratégique auprès des CUMA est ouvert en Bretagne du 29 mars au 18 juin 2021.
 
Instance locale de concertation instaurée par la loi EGALim, le comité régional de l’alimentation (Cralim) de Bretagne s’est réuni pour la première fois, mardi 23 mars 2021, sous la présidence conjointe du préfet de région, Emmanuel Berthier, et du président du conseil régional, Loïg Chesnais-Girard. Plus de 50 acteurs régionaux, représentant l’ensemble de la filière et les consommateurs, ont participé, en visioconférence, à cette réunion d’installation, au cours de laquelle a été affirmée la volonté d’amplifier et de démultiplier de façon concertée la dynamique territoriale en faveur d’une alimentation de qualité pour tous.
 
Retrouvez rapidement toutes les mesures du plan de relance portées par le ministère et les informations régionales (lorsqu’elles sont disponibles).
 
Le Pacte Biosécurité et Bien-être animal en élevage aide les éleveurs à investir pour renforcer la prévention des maladies animales et/ou pour améliorer les conditions de bien-être animal de leur élevage. Le dispositif est cadré par un arrêté du préfet de région.
 
février 2021
En plus du volet A ouvert au niveau national, le Préfet de Bretagne et le Conseil régional lance un appel à candidatures pour aider à la mise en œuvre d’actions opérationnelles au sein des PAT (labellisé ou en cours de labellisation). Les candidatures doivent être déposées avant le 20 septembre 2021.
 
En 2019, l’Excédent brut d’exploitation (EBE) des exploitations bretonnes atteint 109,5 milliers d’euros, soit une hausse de 35 % sur un an alors qu’au niveau national cette progression est de 1 %. La Bretagne est ainsi la région qui connaît la plus forte progression de l’EBE.
 
Des aléas, mais des prix rémunérateurs Le poids et la place de l’artichaut dans la production et la consommation légumière nationale confirment leur déclin. Les moindres volumes commercialisés lors de cette campagne, marquée par des aléas météorologiques et la crise sanitaire, ont néanmoins été mieux valorisés. Lire le bilan de la campagne de l’artichaut en 2020 sur le site du RNM
 
2ème AAP 2021 concernant les groupes Ecophyto 30 000 et émergents, ouvert dès ce 15 février 2021 pour être clôturé le 1er juin 2021.
 
Pendant la période de confinement, le recensement agricole continue et la collecte des données en face à face est maintenue. Vous pouvez suivre l’avancement de la collecte.
 
En ce début d’année 2021, les 10 établissements d’enseignement agricole public de Bretagne ont décidé de se rassembler au sein d’une structure GIP (Groupement d’Intérêt Public) dénommée Breizh FormAgro. L’accueil du nouveau directeur fera l’objet d’une conférence de presse le vendredi 12 mars à 9h au lycée de Merdrignac, siège du groupement.
 
Exploitantes, exploitants, que vous ayez une activité maraîchère, horticole, arboricole, d’élevage, céréalière, etc. : chacun de vous compte, on compte sur vous ! Depuis le mois d’octobre dernier et jusqu’en avril prochain, toutes les exploitations de Bretagne sont concernées par le recensement agricole. Au 31 janvier, ce sont plus de 25 000 exploitant(e)s qui ont déjà répondu au questionnaire.
 
Un appel à projets agro-écologie en 2 volets [reconnaissance en tant que groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) et soutien à l’animation ; soutien à l’émergence de collectifs agroécologiques] est ouvert jusqu’au 2 avril 2021.
 
Comme d’autres régions, la Bretagne a créé une plateforme spéciale pour toutes les aides territorialisées. Cette plateforme est créée par une start-up de l’État et permet à tous les financeurs de publier ses aides. Son gros atout est sa recherche intuitive par bénéficiaire et par territoire. La Draaf publie dorénavant toutes ses aides sur cette plateforme.
 
Déjà réalisée en 2004 et 2011, l’enquête Bassins versants conduite en 2018 montre que les exploitants continuent de faire évoluer leurs pratiques culturales et de s’informer : meilleure connaissance des structures animatrices, baisse d’achat des engrais pour 4 exploitants sur 10, sécurité mieux assurée lors des traitements phytosanitaires, progression des modes de culture alternatifs.
 
janvier 2021
Vous êtes une structure animatrice déjà engagée dans le réseau des fermes Dephy ou vous constituez un nouveau groupe et vous souhaitez être soutenu financièrement dans le cadre du plan Ecophyto (jusqu’à 75% des dépenses « taxes récupérables déduites », participez à l’appel à candidatures avant le vendredi 30 avril 2021.
 
Dix institutions publiques représentant des acteurs de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire ont signé une charte pour renforcer l’éducation à l’environnement et au développement durable, fixant les grandes orientations en Bretagne pour les 5 prochaines années. La Draaf s’inscrit dans cette dynamique.
 
Colloque national avec pour thème : Quelles stratégies pour réduire les phytosanitaires en Grandes Cultures / Polyculture-Elevage ?
 
Ouverture de la mesure 55.1.b du FEAMP : dispositif de compensation de la perte de chiffre d’affaires des entreprises aquacoles dans le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19. Date limite de dépôt des dossiers : 30 avril 2021
 
Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, en partenariat avec les Chambres d’agriculture, a créé la plateforme « Frais et local », qui permet d’identifier facilement les producteurs des réseaux partenaires et leurs points de vente près de chez soi.
 
Faisant suite au 1er volet lancé fin 2020 : (dépôt des dossiers complets clôturé le 11 janvier 2021, le 2ème volet de cet AAP national vient d’être lancé avec le calendrier suivant:première phase de dépôt de lettres d’intention au plus tard le 3 mars 2021 ; seconde phase de dépôt de dossiers complets pour les lettres d’intention sélectionnées, au plus tard le 17 mai 2021
 
Première région d’élevage, la Bretagne se place au 9e rang des 13 régions françaises pour sa production céréalière. En 2019, la sole de céréales atteint 584 000 ha, soit un tiers de la surface agricole utilisée. Le blé occupe plus de la moitié des surfaces de ces cultures et le maïs, 23 %. Les autres surfaces (25 %) se partagent entre l’orge, le triticale, l’avoine, le seigle et les mélanges.
 
La dernière conjoncture du mois de décembre 2020 est parue. Météo : très arrosé et assez doux - Lait : le prix faiblit mais reste élevé - Viande bovine : un prix du veau de boucherie plus stable - Viande porcine : les cours se stabilisent - Volailles et œufs : hausse du coût de l’aliment
 
La procédure de télédéclaration 2021 pour les aides animales ouvre le 1er janvier 2021 et le 1er avril 2021 pour les aides aux surfaces. La télédéclaration sur le site Telepac est obligatoire pour bénéficier des aides PAC. Ce site permet de déposer sa demande d’aide et, le cas échéant, de modifier celle-ci. Les DDTM de Bretagne sont à votre disposition pour vous aider dans votre déclaration.