Contenu

Enquête pratiques d’élevage 2015

Contexte et objectifs de l’enquête

L’enquête sur les pratiques d’élevage en 2015 est une nouvelle enquête.

Elle a pour objectif la description des pratiques des éleveurs en abordant différentes thématiques complémentaires.

Elle devrait constituer un outil majeur pour l’amélioration de la connaissance de ces pratiques d’élevage, ainsi que pour l’évaluation de leur impact, notamment dans le cadre du suivi de la politique de développement de l’agroécologie du ministère et du plan Écoantibio qui vise à réduire l’usage des antibiotiques. Elle permettra également d’enrichir le panel d’éléments techniques dont nous disposons pour la réalisation des bilans fourragers pour l’alimentation animale.

Au-delà des utilisations nationales, cette enquête sera valorisée pour l’établissement des inventaires nationaux sur les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur le Changement Climatique (CNUCC), ainsi que pour les bilans azote et phosphore demandés par Eurostat dans le cadre de la directive européenne sur les nitrates.

Questionnaires

- Questionnaire bovins Lien vers le site Agreste
- Questionnaire caprins Lien vers le site Agreste
- Questionnaire porcins Lien vers le site Agreste
- Questionnaire volailles Lien vers le site Agreste

Calendrier de l’enquête

Elle se déroulera du 18 avril au 15 juillet 2016 et concernera 2 111 éleveurs en Bretagne, dont 751 de bovins, 697 de volailles, 599 de porcins et 64 de caprins.

Compléments d’information et Résultats

Retrouvez toute l’information concernant cette enquête sur le site Agreste.
Les résultats y seront disponibles à partir de 2017.

Contacts

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le pôle collecte du service régional de l’information statistique :


L’enquête relève de la loi du 7 juin 1951 sur l’obligation, la coordination et le secret en matière de statistique et de la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, garantissant aux individus un droit d’accès et de rectification pour les informations les concernant. Les enquêteurs qui se déplaceront sont eux-mêmes tenus au secret professionnel. Cette enquête porte le visa N°2016X042AG du ministre chargé de l’agriculture et du ministre chargé de l’économie, valable pour l’année 2016.