Accueil

png - 219.8 ko
Le plan de relance finance la modernisation des abattoirs à hauteur de 6,6 millions d’euros
Découvrez le détail des projets des 5 lauréats bretons retenus

Actualités

Le dispositif, ouvert à compter du 29 mars 2021, consiste en la mise en place d’une aide de compensation d’une partie de la perte de chiffre d’affaires horticole pour la période du 16 mars au 10 mai 2020. publié le vendredi 2 avril 2021
Cinq projets bretons vont recevoir des aides pour moderniser leurs abattoirs pour une aide totale de 6,6 millions d’euros grâce au plan de relance. publié le vendredi 2 avril 2021
À la demande de leurs deux autorités de tutelle (le ministère de l’agriculture et de l’alimentation et le conseil régional de Bretagne), les deux lycées agricoles publics du Morbihan (lycée de Saint-Jean-Brevelay-Hennebont et lycée du Gros Chêne à Pontivy) ont engagé en début d’année une réflexion prospective stratégique qui vient de déboucher sur le projet de fusion-complémentarité des deux établissements afin de devenir un établissement public d’enseignement agricole morbihannais. publié le vendredi 2 avril 2021
Depuis mars 2020, la crise sanitaire affectent les entreprises des secteurs agricole, agroalimentaire, équin et de la filière forêt-bois. Afin de les accompagner, l’État met en place des mesures d’accompagnement et de relance. Télécharger le guide des dispositifs (mars 2021). publié le jeudi 1er avril 2021
Un appel à projet pour le financement de conseil stratégique auprès des CUMA est ouvert en Bretagne du 29 mars au 18 juin 2021. publié le mercredi 31 mars 2021
La dernière conjoncture du mois de février 2021 est parue. Météo : un mois de février globalement doux - Lait : un prix un peu moins élevé - Viande bovine : baisse des abattages des différentes catégories - Viande porcine : le prix augmente à nouveau mi-février - Volailles et œufs : remontée du prix des œufs publié le vendredi 26 mars 2021
Instance locale de concertation instaurée par la loi EGALim, le comité régional de l’alimentation (Cralim) de Bretagne s’est réuni pour la première fois, mardi 23 mars 2021, sous la présidence conjointe du préfet de région, Emmanuel Berthier, et du président du conseil régional, Loïg Chesnais-Girard. Plus de 50 acteurs régionaux, représentant l’ensemble de la filière et les consommateurs, ont participé, en visioconférence, à cette réunion d’installation, au cours de laquelle a été affirmée la volonté d’amplifier et de démultiplier de façon concertée la dynamique territoriale en faveur d’une alimentation de qualité pour tous. publié le mardi 23 mars 2021
La Draaf Bretagne lance un nouvel appel à projets DiNAII-AC pour soutenir les investissements immatériels dans une démarche collective en faveur des PME/TPE du secteur agroalimentaire breton. publié le jeudi 11 mars 2021

LES DOSSIERS DE LA DRAAF

Le Gouvernement s’est engagé dans un Grand plan d’investissement de 57 milliards d’euros, sur la période 2018-2022, afin d’accompagner les réformes structurelles. L’agriculture recevra 5 milliards d’euros.
La Loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable, définitivement votée le 2 octobre 2018 à l’Assemblée nationale, a été promulguée le 1er novembre 2018.
Tout ce qu’il faut savoir sur le Brexit : ses conséquences sur les échanges commerciaux, les contrôles aux frontières, ....
Retrouvez ici toutes les mesures prises dans le cadre du Covid-19 sur le soutien aux filières, la mise en place des consignes sanitaires dans les entreprises, ...
 
Découvrez comment est déclinée l’agroécologie en Bretagne. La DRAAF Bretagne suit ce projet sur les aspects économiques et environnementaux. Le plan Ecophyto, Ecoantibio, les MAEC, sont autant de mesures portées par la DRAAF qui permettent de mettre en œuvre le projet agroécologique pour la Bretagne.
Le BSV est une synthèse hebdomadaire de l’état phytosanitaire et une analyse du risque lié aux bio-agresseurs, pour un territoire et une production donnée.
Le plan Ecophyto vise à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires tout en maintenant un niveau de production agricole élevé.