Contenu

Trophées de l’agro-écologie 2020-2021 : désignation du lauréat breton

Dans le cadre de l’édition 2020-2021 des Trophées de l’agro-écologie lancée en mai 2019, deux candidats individuels se sont présentés en Bretagne pour la catégorie "Prix de l’innovation".

L’IREO de Lesneven et le LEGTA du Fouesnant se sont portés volontaires en mobilisant leur formation initiale en BTSA Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole pour évaluer ces 2 candidatures.

Le travail d’analyse des activités au regard des performances économique, environnementale et sociale a donné lieu à une présentation devant un jury, par chacun des groupes, le 12 mai dernier.

Du fait de la situation sanitaire, ce jury régional s’est déplacé, en formation réduite, dans chaque établissement. Il était composé de 3 personnes : Anne Le Duigou, chargée de la coordination de la capitalisation des collectifs agro-écologiques à la CRAB, Éric Plaze, chargé de mission expérimentation et innovation pour l’enseignement agricole de la DRAAF Bretagne et Anaïs Mailhé, chargée de l’organisation des trophées de l’agro-écologie à la DRAAF Bretagne.

Après les présentations, le jury a délibéré et désigné le lauréat breton de l’édition 2020-2021 des Trophées :

Dans la catégorie "Prix de l’innovation" : Le Gaec de Trévarn à Saint-Urbain (29).

Jean-François et Olivier Glinec, associés au sein du Gaec depuis plus de 25 ans, exploitent 72 ha de prairies permanentes multi-espèces et 70 vaches laitières, issues de croisements 5 voies et conduites en vêlages groupés de printemps, dans un système biologique 100% herbager, malgré une partie de l’exploitation non accessible aux animaux.

Ils ont conduit sur une vingtaine d’années une transition d’un système plutôt intensif peu performant économiquement à un système avec très peu d’intrants, permettant de dégager un revenu très correct pour les 2 UTH de la ferme et du temps pour s’investir dans d’autres projets : connaissance de la biodiversité, participation à des travaux d’enseignement, de recherche et de diffusion, projets de développement de la vie locale via la mutualisation d’infrastructures de la ferme...

Une présentation de leur démarche figure dans le documentaire Terre à terre, produit par l’association les DéTERREminés (accessible via Youtube ici)

La candidature du lauréat breton a été transmise au ministère. Un jury national désignera prochainement les lauréats nationaux.