Azote et phosphore

publié le 1er février 2021
Agreste Études N°1 2021 - Enquête régionale 2018 sur les pratiques agricoles dans les bassins versants en Bretagne - Des pratiques culturales toujours en évolution

Déjà réalisée en 2004 et 2011, l’enquête Bassins versants conduite en 2018 montre que les exploitants continuent de faire évoluer leurs pratiques culturales et de s’informer : meilleure connaissance des structures animatrices, baisse d’achat des engrais pour 4 exploitants sur 10, sécurité mieux assurée lors des traitements phytosanitaires, progression des modes de culture alternatifs.

 
Résultats des déclarations de flux d’azote de la campagne 2017-2018 par département et par zonages spécifiques

Chaque producteur ou épandeur d’azote en Bretagne doit réaliser la déclaration des flux d’azote permettant de calculer une pression d’azote épandu départementale. Retrouvez les plaquettes départementales de la dernière campagne et les résultats sur certains zonages spécifiques.

 
Structure des exploitations ayant déclaré des flux d’azote - Campagne 2016-2017

Retouvez la structure des exploitations ayant déclaré des flux d’azote, ainsi que leur superficie agricole utilsée au siège de l’exploitation. Ces résultats sont déclinés par spécialisation agricole.

 
Résultats des déclarations de flux d’azote de la campagne 2016-2017 par département, bassins versants et Sage

Tous les chiffres des déclarations de flux d’azote de la campagne 2016-2017 sont en ligne y compris les ventilations par bassin versant, par Sage et par EPCI.

 
Bilan simplifié de l’azote (2000-2018)

La balance globale azotée est indicateur pouvant mettre en évidence des zones potentiellement menacée par une pollution azotée. En aucun cas elle ne traduit immédiatement une perte d’azote dans le cours d’eau.

 
Résultats de la campagne 2014-2015 de la déclaration des flux d’azote

Pour consulter les plaquettes départementales et les tableaux de résultats par territoire d’action (région, département, canton, bassin versant et SAGE)

 
Tableaux de l’agriculture bretonne 2016 - Agriculture et environnement

Thèmes abordés : agriculture biologique, signe de qualité et diversification, qualité de l’eau, bilan azote et phosphore, maîtrise des pollutions, MAEC et aides pour l’agriculture bio

 
Fertilisation azotée et phosphorée en 2011

Vous trouverez ici tous les résultats de l’enquête bassins versants réalisées en 2011 concernant la fertilisation : balance globale azotée, surface amendée en matières organiques, pression d’azote, ...

 
Tableaux de l’agriculture bretonne 2015 - Agriculture et environnement

Thèmes abordés : Agriculture biologique - Signe de qualité et diversification - Qualité de l’eau - Bilan azote et phosphore - Maîtrise des pollutions - Mesures agroenvironnementales

 
Pratiques de fertilisation dans les bassins versants en 2011 - Les pratiques de fertilisation s’améliorent en Bretagne

Les excédents azotés se sont réduits en Bretagne. On compte 26 kg d’azote par ha de SAU en 2011, contre 38 kg en 2004. La balance globale azotée s’est améliorée en raison d’un pilotage plus efficace de la fertilisation. Mais le développement de l’agriculture biologique, des mesures agro-environnementales et des mesures réglementaires ont contribué également à cette amélioration.

 
Résultats de la campagne 2013-2014 de la déclaration des flux d’azote

Retrouvez les résultats de tous les départements bretons diffusés en juillet 2015 ainsi qu’une synthèse régionale.

 
Tableaux de l’Agriculture Bretonne 2014 - Agriculture et environnement

Thèmes abordés : Agriculture biologique - Signe de qualité et diversification - Qualité de l’eau - Bilan azote et phosphore - Maîtrise des pollutions - Mesures agroenvironnementales

 
Gestion globale de la fertilisation en 2004 - Les excédents azotés ont diminué depuis 2000

En Bretagne, l’excédent global d’azote s’établit à 45 kg par ha de SAU pour l’année 2004. Ce niveau demeure cependant très variable d’un bassin versant à l’autre, notamment du fait des types d’élevage
qui s’y sont développés. Les conseils apportés aux agriculteurs dans les bassins versants du programme Bretagne Eau Pure contribuent à améliorer certaines pratiques, mais les excédents d’azote
n’y sont pas vraiment moins élevés.

 
Concentration de l’excédent azoté sur les prairies et le maïs

En Bretagne, l’excédent azoté a diminué entre 2001 et 2006. Cette tendance à la baisse concerne toutes les cultures, mais l’excédent reste concentré sur les prairies et le maïs. Les céréales, moins fertilisées, permettent d’absorber une partie de l’excédent des autres cultures. Les pratiques qualitatives de fertilisation azotée se sont aussi améliorées. Les risques de pollution restent cependant d’actualité, selon les cultures en place et les successions de cultures sur une même parcelle.