Evolution des cheptels entre 1988 et 2000 : approche cantonale

publié le 10 décembre 2001 (modifié le 10 février 2016)

Les vaches laitières

En douze ans le cheptel laitier a régressé de plus d’un quart. Le chargement moyen est ainsi passé de 61 à 46 vaches laitières pour 100 ha.

Le troupeau laitier recule de manière uniforme en grand format (nouvelle fenêtre)
Le troupeau laitier recule de manière uniforme

Les porcs

L’effectif porcin total a cru de près d’un tiers. En 2000, le quart des cantons concentre la moitié du cheptel.

La production porcine se développe à partir des bassins existants. en grand format (nouvelle fenêtre)
La production porcine se développe à partir des bassins existants.


Les volailles

Les surfaces de bâtiments consacrés à la volaille de chair ont progressé de 16 %, s’établissant en 2000 à 6,3 millions de m².

L'élevage de volailles de chair progresse nettement en Ille-et- Vilaine en grand format (nouvelle fenêtre)
L’élevage de volailles de chair progresse nettement en Ille-et- Vilaine


Téléchargez la planche avec les 6 cartes d’évolution des cheptels entre 1988 et 2000 (format pdf - 660.1 ko - 10/02/2016) Extrait de l’Agreste Bretagne n°41 - Décembre 2001