Contenu

Santé des végétaux
Actualités
Les dernières informations sur la santé et la protection des végétaux.
 
La Déclaration Annuelle d’Activité 2021 (DAA)
Disponible dès maintenant.
 
Le Plan de Gestion des Risques Phytosanitaire (PGRP)
Permettre d’identifier les risques et d’élaborer des solutions
 
Les organismes nuisibles réglementés
Organismes de quarantaine, organismes réglementés non de quarantaine, site FMSE, plateformes Ephytia, INRAE, ESV, etc.
 
La NIMP 15 : emballage bois
Précisions et renseignements sur la Norme Internationale de Mesures Phytosanitaires n°15
 
La réglementation en vigueur sur la santé des végétaux
Cadre réglementaire, règlements, arrêtés, etc.
 

Virus émergent de la tomate (ToBRFV) : mesures de prévention, de surveillance et de lutte

La détection le 17 février d’un premier foyer de virus ToBRFV dans une exploitation de production de tomates sous serre du Finistère a entraîné la mise en œuvre immédiate de mesures d’urgence visant à empêcher une éventuelle dissémination du virus. Compte tenu du risque d’introduction élevé du virus en France et de la menace qu’il représente pour nos productions (avis de l’Anses du 14 janvier), un arrêté du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, publié le 13 mars 2020 au Journal officiel, fixe à l’échelle nationale les mesures obligatoires de prévention, de surveillance et de lutte contre le virus pour les professionnels. Ce texte prévoit que les opérateurs professionnels doivent élaborer un plan de surveillance relatif au ToBRFV sur la base d’une analyse de risques. Ce plan de surveillance doit permettre la mise en œuvre d’autocontrôles suivant une analyse de risque établie à l’échelle du site ou de l’unité de production et ce, à des périodes propices à l’observation de symptômes.

L’instruction technique IT-DGAL/SDQSPV/2020-237 du 10 Avril 2020 (format pdf - 1.4 Mo - 25/05/2020) précise les critères à prendre en compte par les opérateurs professionnels afin de réaliser cette analyse de risques et cibler au mieux la surveillance dans leurs établissements.


Pour en savoir plus :

Vous avez reçu des semences dans votre boîte aux lettres ? Ne les plantez pas !!

Ces semences d’origine inconnue peuvent être vectrices de maladies non présentes sur le territoire français ou s’avérer être des plantes invasives. C’est pourquoi il est essentiel de ne surtout pas les semer.

Par conséquent, si vous recevez des sachets de semences non sollicitées, il vous est demandé de les placer dans un sac plastique et de jeter ce sac hermétiquement clos dans votre poubelle d’ordures ménagères afin que les semences soient détruites.

Avant de les jeter, il est demandé, si possible, à des fins d’investigations, d’envoyer des photos des bordereaux d’envoi des emballages et des sachets contenant les graines à la Brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : bnevp.dgal@agriculture.gouv.fr.

En cas de contact avec les semences, il est également recommandé de bien se laver les mains et le cas échéant, de désinfecter tout objet ayant été en contact avec elles.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le Service régional de l’alimentation de votre Draaf.